Découvrez le parc national Lençóis Maranhenses

Lencois Maranhenses parc bresilLe parc national de Lençóis Maranhenses (Parque Nacional dos Lençóis Maranhenses) est situé dans l’État de Maranhão, dans le Nord Est du Brésil, juste à l’est de Baía de São José.

Le parc national de Lençóis Maranhenses est un domaine de terrain plat et occasionnellement inondé, recouvert par de larges et discrètes dunes de sable. Le parc englobe environ 1500 kilomètres carrés, et malgré une pluie abondante, il ne possède presque pas de végétation.

Le parc a été créé le 2 Juin 1981. Il a été en vedette dans le film brésilien Casa de Areia ( La Maison de sable). Plus récemment, il a été présenté dans la chanson « Anukkal Kadhal » du film indien Enthiran.



Situé sur la côte orientale de l’État du Maranhão par les rives de la rivière Preguiças, le parc Lençóis Maranhenses englobe les municipalités de Humberto de Campos, Primeira Cruz, Santo Amaro et Barreirinhas, la dernière servant de point principal de départ vers le parc protégé.

Il y a plusieurs bus réguliers qui font routes entre Barreirinhas et São Luís au Brésil (capitale du Maranhão), pour une distance d’environ 260 kilomètres. La rivière Rio Preguiças relie le parc à Atins, une ville au bord du parc. Les voies d’accès les plus importants à proximité du parc sont BR-135, BR-222, MA-404 et MA-225.

BrazilLe parc national de Lençóis Maranhenses est assez vaste et n’a pas de routes d’accès. En raison de la nature du parc et de son statut de zone protégée, la plupart des véhicules ne sont pas autorisés à y accéder.

Composé de grandes dunes blanches, dans un premier temps le parc Lençóis Maranhenses ressemble à un désert. En fait, il n’est pas réellement un désert. Située juste en dehors du bassin amazonien, la région est soumise à une saison des pluies régulières durant le début de l’année. Les pluies provoquent un phénomène particulier: l’eau douce s’accumule dans les vallées entre les dunes de sable, donnant le désert avec des lagons bleus et verts qui atteignent leur maximum entre Juillet et Septembre.

La région abrite également une grande variété de poissons qui, malgré la disparition presque complète des lagunes pendant la saison sèche.

Le statut de parc national ne sert que comme un moyen de protéger l’écologie de la région et, par conséquent beaucoup de gens sont résidents du parc, comme c’est aussi le cas de Jericoacoara à proximité.

Les habitants du parc travaillent principalement comme pêcheurs pendant la saison des pluies. Pendant la saison sèche, beaucoup partent pour des régions voisines à travailler de petites parcelles de terre.

Selon la légende locale, la région était habitée par les Indiens Caeté, qui se sont réveillés un jour pour découvrir leur ville couverte de sable.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Designed by JB