Le Brésil doit travailler plus pour améliorer ses performances touristiques

brésil coupe du monde supportricesLe Brésil ne peut pas s’appuyer uniquement sur la Coupe du Monde de 2014 et les Jeux Olympiques de 2016 pour stimuler les visiteurs a averti David Scowsill, le président du World Travel & Tourism Council (WTTC) dans un discours de grande envergure sur la question du tourisme dans le pays.

David Scowsill a expliqué que: « Le tourisme apporte une contribution majeure à la croissance économique, mais il reste encore beaucoup à faire avec la construction des infrastructures et la commercialisation du pays pour les marchés internationaux.

Il s’agit d’une période dynamique pour le Brésil, les exportations sont en plein essor dans l’une des économies les plus dynamiques et majeures dans le monde.

Les réformes économiques ont donné au pays une nouvelle reconnaissance et influence internationale. »

Le tourisme a apporté une contribution totale au PIB du Brésil en 2012 de 402 milliards de reals, soit neuf pour cent du PIB, plus que celui de l’industrie de la fabrication de produits chimiques qui s’élève à sept pour cent et le secteur minier qui contribue 6,7 pour cent.

En termes de contribution directe au PIB, le tourisme est presque deux fois plus important que celui du secteur de la construction automobile au Brésil, en soutenant 8 millions d’emplois directs, indirects et induits en 2012.

Iguazu cascades BrésilLe Brésil est le deuxième pays d’Amérique latine en termes de flux de touristes internationaux, mais le marché intérieur représente la majeure partie de l’industrie, ce qui représente plus de 50 millions de voyages par an.

Le Mexique est en avance sur le Brésil, attirant 22 millions de visiteurs par an, comparé aux 5,2 millions de visiteurs internationaux pour le Brésil.

La France reçoit 76,8 millions de visiteurs par an et les Etats-Unis 60 millions.

Les dépenses des Brésiliens en voyage à l’étranger ont augmenté de 50 pour cent en 2010 et de 30 pour cent en 2011.

David Scowsill a poursuivi: «Les Brésiliens profitent d’une monnaie forte (Real) pour voyager, de bonnes nouvelles pour l’industrie du tourisme à l’extérieur, mais pas de bonnes nouvelles pour le Brésil.

« Quelques 5,2 millions d’arrivées de touristes internationaux par an, c’est un chiffre qui est faible pour un pays de la taille du Brésil, qui a beaucoup à offrir aux visiteurs en termes de diversité naturelle des forêts tropicales, des sites du patrimoine mondial, de l’éco-tourisme, des superbes plages, des séjours d’aventure, beaucoup d’histoire , de la culture etc.

« La Coupe du Monde en 2014 et les Jeux olympiques de 2016 seront quatre semaines très intenses en termes de visiteurs d’outre-mer, mais ne peuvent pas être invoqué pour être les seuls moteurs de la croissance des visiteurs internationaux pour l’avenir du Brésil.

«L’industrie du tourisme brésilien se doit d’agir et de parler d’une seule voix pour montrer au reste du monde que ce pays est merveilleux et tout ce qu’il a à offrir afin de le mettre fermement sur la carte touristique internationale. »

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Designed by JB