Où se rendre lors d’un séjour au Brésil

Fernando-de-noronha_plage

La partie la plus densément peuplée du pays est le Sud-Est, où les trois plus grandes villes de São Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte forment un triangle autour duquel tourne l’économie du pays. Ces trois villes valent le détour, mais Rio, qui est vraiment aussi belle que ce que l’on voit dans les photos, est une destination incontournable pour tout visiteur. Le Sud, qui englobe les États de Paraná, Santa Catarina et Rio Grande do Sul, est la partie économiquement la plus avancée du pays et comprend une grande partie de l’énorme système fluvial Paraná. Les spectaculaires chutes d’Iguaçu à la frontière avec l’Argentine sont l’une des grandes merveilles naturelles de l’Amérique du Sud.

L’autre sous-région majeure du Brésil est le nordeste ( le nord-est), c’est la partie du pays bercée par l’océan Atlantique. C’est la partie du Brésil ou les vestiges portugais et coloniaux sont plus importants que partout ailleurs dans le pays, notamment dans les villes de Salvador et São Luís et la belle ville de Olinda. C’est une région de contrastes fabuleux avec une côte tropicale luxuriante et les meilleures plages du Brésil qui cèdent rapidement la place au sertão, un intérieur semi-aride en proie à la sécheresse. Toutes les grandes villes du Nord-Est sont logiquement situées sur la côte, les deux plus importantes sont les villes de Recife et Salvador des destinations fascinantes à visiter. Vous pouvez également vous rendre sur l’archipel de Fernando de Noronha, un site classé au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, un lieu idéal pour faire de la plongée. La côte du Nord-Est se développe rapidement ces jours-ci, en profitant de la proximité de l’Europe pour attirer les touristes et les acheteurs de villa de vacances. Mais la région est bien assez vaste pour que tout le monde puisse en profiter.

Enfin, le centre du Brésil est dominé par un énorme plateau de savane et de roche d’escarpements, le Planalto Central. Au milieu se trouve Brasília, la capitale du pays, construite à partir de rien à la fin des années 1950 et qui est encore en plein développement de nos jours. La capitale est la porte d’entrée vers la région de Mato Grosso, qui comprend le Pantanal, les plus grandes zones humides dans le monde et la plus riche réserve de faune partout dans les Amériques. Au Nord et à l’Ouest du Mato Grosso on retrouve l’Amazone, le plus grand fleuve du monde puis on retrouve également une jungle immense, des rivières, des savanes et des marais qui contient également deux grandes villes avec Belém, à l’embouchure de l’Amazone lui-même et Manaus. Les affluents de l’Amazone, des rivières comme les Tapajós, le Xingu, le Rio Negro, l’Araguaia ou le Tocantins, sont pratiquement inconnus en dehors du Brésil, mais chacune d’elle est un système fluvial énorme à découvrir pour les plus aventuriers d’entre vous.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter

Designed by JB